Rétrofit des Rafale M "F1"

Le Rafale M10 de retour à Landivisiau

Octobre 2014. © Marine nationale.

Après près de trois ans de travaux, le premier des dix Rafale Marine rétrofités du standard F1 vers le standard F3 a atterri  sur la base aéronautique navale (BAN) de Landivisiau.

La transformation effectuée sur ces appareils a pour objectif de doter la Marine nationale d’une flotte homogène au standard F3. Après un passage dans les services de soutiens opérationnels, le Rafale Marine n° 10 renforcera les rangs de la flottille 12F.

Livrés entre 2000 et 2002, mis sous cocon en 2006, les 9 premiers Rafale marine (*), furent inspectés par les équipes de Dassault Aviation en 2011 afin d'en vérifier l'état. Certains d'entre eux avaient été cannibalisés pour satisfaire à la disponibilité opérationnelle des appareils plus récents.

L'opération a conduit ces avions a passer dans les ateliers de Clermont Ferrand, Argenteuil, Biarritz, Martignas et Mérignac pour la phase finale d'assemblage et leur (nouveau) premier vol d'essai.

(*) le "M1" étant réservé aux essais en vol.

 

L’opération concerne les dix premiers Rafale Marine(M1 à M10) livrés au standard F1, avec des capacités limitées aux missions de défense aérienne. Le standard F3 confère au Rafale Marine une polyvalence totale qui lui permet d’accomplir des missions :

  • d’interception et de combat air-air avec un canon de 30 mm et des missiles Mica IR/AM,
  • d’appui au sol avec un canon de 30 m, des bombes guidées laser GBU-12/24, des bombes guidées Hammer,
  • de frappes dans la profondeur avec les missiles de croisière Scalp,
  • d’attaque en mer avec les missiles Exocet AM39 Block 2 et autres armements air-surface,
  • de reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec une nacelle Aréos,
  • de ravitaillement en vol d’un Rafale à un autre,
  • de dissuasion nucléaire avec le missile ASMP-A

 

 

 

 

Le Rafale M10 rejoint les 27 Rafale déjà au standard F3. Les livraisons des avions rétrofités devraient prendre fin en 2017. La Marine disposera alors d’un parc de 42 Rafale.

Coût estimé pour les 10 appareils à mettre à jour : 300 millions d'euros.

Le Rafale M10 au RIAT 2003 ...

Le rétrofit des Rafale M en quelques dates ...

Démontage des cellules :

  • Rafale M10 en 2011
  • Rafale M9 et M8 en 2012
  • Rafale M7, M6 et M5 en 2013
  • Rafale M4, M3 et M2 en 2014
  • Rafale M1 en 2015

Assemblage à Mérignac :

  • Rafale M10 en 2013
  • Rafale M9 et M8 en 2014
  • Rafale M7, M6 et M5 en 2015
  • Rafale M4, M3 et M2 en 2016
  • Rafale M1 en 2017

Livraison à la Marine Nationale :

  • Rafale M10 et M9 en 2014
  • Rafale M6, M7 et M8 en 2015
  • Rafale M2, M4 et M5 en 2016
  • Rafale M3 en 2017
  • Rafale M1 en 2018

Le Rafale M9 (re)livré en nombre 2014 ...

 

 

 

Faisant suite au M10 livré en octobre, le Rafale M9 est aperçu à Bordeaux Mérignac en novembre ...

© Lucas Fazlollahi

Le Rafale M3 débute sa remise à niveau ...

 

 

Dernier des Rafale F1 à rejoindre les ateliers de remise à niveau, le M3 quitte Landivisiau le 3 décembre 2014. Démontage de la voilure, des plans canard et de la dérive, mise à jour de la documentation propre à l'appareil et le chantier peut démarrer ...

 

Le Rafale M7 observé à Mérignac par Vincent MASSE en décembre 2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site