Mémoire : NATO Maritime Electronic Warfare Trials 2009

Du 21 au 25 septembre 2009. Cet exercice a pour objectif de rassembler différentes unités navales de l'OTAN afin de mettre en pratique l'art du "soft kill" face à des menaces anti-surface.

"... sous I'impulsion des instances GE de l' état-major de la marine, l'aéronavale a pu participer à titre exceptionnel à cet exercice. La flottille 12F a assuré, malgré un plan de charge bien rempli du fait du retour à la mer du PAN Charles de GAULLE, la mise à disposition d'un aéronef durant 4 créneaux. Le Rafale marine a ainsi joué son propre rôle, mettant en oeuvre à la fois son radar RBE2 et son systeme d'autoprotection SPECTRA.

Même si la flottille landivisienne s'entraine régulièrement avec des bâtiments étrangers, cet exercice représente la première utilisation de SPECTRA dans un exercice dédié à la GE.
A ce titre, plusieurs nations étrangères avaient accepté la présence à leur bord de 2 personnes du détachement CEPA de Mont de-Marsan. Avec la fraternité reconnue des gens de la mer, ils ont été accueillis sur Ie LAToucHE-TREVILLE puis sur les unites étrangères, objets de la coopération. Ils ont eu pour tâche de pro céder à I'analyse technique de I'efficacité des contre-mesures éIectroniques du Rafale grâce à un accès aux centres operations des navires attaques ..."

Source - GE n°40

   

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×