Le ravitaillement en vol

Viser et maintenir la pression dans un panier de 50 cm, voilà en quoi consiste un ravitaillement en vol !

La difficulté commence lors de l'approche (en simplifiant) :

  • contrairement au Mirage 2000N/D, le RBE2 permet une approche facilité du ravitailleur compte tenu de ses qualités en mode air-air (rassemblement ravitailleur),
  • de mémoire, le radar est "mis en veille" le temps du ravitaillement (comme au sol pour éviter d'exposer l'opérateur de ravitaillement aux radiations)
  • maintenir une distance d'environ 5 mètres en attendant la stabilisation du panier. Une fois "connecté", il faut maintenir l'appareil dans une "boule" de 2 à 3 mètres de diamètres.
  • l'approche doit se faire à vitesse mesurée pour éviter toute onde de choc sur la perche. En effet, une prise de contact trop violente avec le panier peut faire partir une onde du panier vers le ravitailleur. Le tuyau qui d'abord porte cette onde loin de l'avion, ramène cette dernière avec plus de violence encore. Lors de son retour, l'onde du tuyau fouette de haut en bas et peut arracher le panier.
  • A noter qu'un Rafale génère plus de turbulences qu'un Mirage 2000.

Le panier central (se trouvant au bout d'une grande perche) est nommé BDA : Boom Drogue Adaptator. Un débit de 800 kg / minute permet le ravitaillement.

Altitude classique : 8000 mètres. Vitesse traditionnelle : 300 kts (Mach 0.69 à 22800 ft).

2 types possibles de Réservoirs Pendulaires Largables (RPL) assistent le Rafale : 2000 litres et 1250 litres. Des réservoirs conformes (CFT) de 1150 litres existent, mais cette configuration n'a pas été retenue par l'Armée de l'Air.

Il est fait état des performances suivantes :

- Un vol de 7h10min pour parcourir plus de 6000 km, avec 4 ravitaillements pour 2 Rafales, soit 4 fois 6.2 tonnes de carburant transférés. Vol effectué au niveau 290 à Mach 0,78 (vol Istres - Porte avions CdG ; Rafale M4 et M8).

- Janvier 2013 : "... la plus longue mission de guerre de tous les temps pour un chasseur français : 9h35, lors du premier raid Rafale ..." lors de l'opéation Serval (Mali).

- Avril 2014 : 10h48 de vol avec 5 ravitaillements en vol pour relier Saint Dizier à l'Ile de la Réunion (2 Rafale du 1/91 Gascogne), soit 10000 km.

En Afghanistan, les Rafale pouvaient en général rester 30 mn de plus sur zone avant d'aller ravitailler par rapport aux Mirage 2000D (Source "Rafale en Afghanistan"). Opérant en binôme, Mirage 2000D et Rafale réalisaient un "yoyo" pour assurer une présence permanente au dessus de l'objectif (en relation avec le contrôleur au sol) : les appareils ravitaillant chacun leur tour.

Capacité de carburant interne : 5320 litres (4920 litres pour les appareils biplaces).
  • Au sol, 4 à 5 minutes sont nécessaires pour faire le plein d'un Rafale, même équipé de 3 bidons de 2000 litres.
  • Sans ravitaillement en vol le Rafale peut patrouiller 3h15 à 150 km de sa base, contre 2h30 pour le Typhoon, 1h15 pour le Gripen.
  • Rayon d'action avec 3 bidons et 6 MICA : 1300 km
  • En configuration "lisse", l'appareil tient 1h30 à 450 kts et basse altitude, soit plus de 1200 km

 

Derrière un KC-10 Extender de l'Air Mobility Command, ou quand "Rasoir" rejoint "Marcotte" (indicatifs du Provence et du Bretagne) ...

... de 83 à 89 tonnes de carburant sont disponibles dans un C-135FR ...

Détails de la perche ...

Vue des opérateurs de ravitaillement ...

Nacelle de ravitaillement ... (extrémité de voilure C-135)

Vue arrière du pod de ravitallement monté en extrémité d'aile du "tanker".

Les feux lumineux permettent de communiquer avec le pilote de l'appareil ravitaillé en respectant un éventuel silence radio

(le pod déroule 22 mètres de tuyaux)

D'autres types de "Nounou" ... F-18, KC-767 ...

Ravitaillements passés et futurs ... du Rafale A à l'A-330 MRTT ...

En phase de ravitaillement en vol, le danger est toujours présent ...

 

 

Casse de la perche lors d'un ravitaillement en vol durant l'opération SERVAL au Mali en 2013 ...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×