Technique

Rafale : nacelle Talios pour 2018

Farnborough 2014 : Thales présentera le successeur de la nacelle Damocles du RafaleC'est fait, le futur Pod de Désignation Laser Nouvelle Génération portera le nom de "Talios" : Targeting Long range Identification Optronic System.

Doté d'une voie "jour" ainsi que d'une capacité infra-rouge, ce nouveau capteur développera également une meilleure résolution dans un encombrement similaire à l'actuel Damocles.

Fiche technique Taliostalios.pdf

Aperçu des capacités :

Air-to-Ground :
• Compatible with laser guided weapons, INS/GPS
guided missiles and imagery-guided weapons
• Attacks in autonomous or cooperative mode, using
integrated laser spot tracker and laser marker
• Long range damage assessment capability
• Target recognition capability
• Positive identification in complex environment
• 3D localization
• Integrated navigation FLIR
• Real-time data-link transmission

Reconnaissance :
• Medium range day/night small targets reconnaissance

Air-to-Air :
• Day/night visual airborne target identification

Source

BLU-111 sur Rafale (suite)

A noter :

  • 1 mn 25, l'éjecteur TG-480
  • les platines à 1 mn 27
  • tir à 2 mn 15
  • essai au sol à 2 mn 21 (notez les pistons éjecteurs)

Compte tenu des éléments techniques mentionnés, cette vidéo méritait d'être soulignée ...

BLU-111 sur Rafale (suite)

Déjà précisé sur ce blog en février dernier, c'est une nouvelle capacité d'emport air-sol qui est en phase de s'ouvrir sur le Rafale : l'emport des coprs de bombes de type BLU-111.

Cette nouvelle capacité a nécessité le développement de "platines de protection" permettant d'adapter l'éjecteur tribombes à cette configuration, le corps BLU-111 étant associé aux kits AASM et GBU-12.

"Les platines de protection de BLU-111 sous tribombe (PPBT) sont des cales de protection qui permettent d’assurer l’emport de la bombe BLU-111 sous le Rafale Marine. Les essais conduits avec ce corps de bombe n’avaient pas donné satisfaction jusqu’à maintenant. Les interfaces mécaniques abîmaient le revêtement de la bombe et ne permettaient pas de tenir le serrage sur cet avion. Cette invention a le mérite de régler ces deux problèmes. En effet, grâce à elle, les corps de bombes BLU-111 peuvent dorénavant être employés sur le Rafale Marine. Les pièces vont, de par leurs formes, répartir l’effort de serrage sur la bombe et le revêtement de celle-ci ne sera plus détérioré."

"cet équipement (...) permettra au Rafale de conserver sa capacité « bombe emploi général ». (...) la DGA est d’ailleurs en train de passer un marché avec un fabricant pour réaliser des pièces en série. En principe, d’ici à fin 2014, le matériel sera produit en série."

Pierre-Henri Papelard est le lauréat du prix de l’Audace 2014 pour la direction générale de l’armement (DGA). Cet ingénieur navigant d’essais à la DGA est récompensé pour son innovation.

Source

BLU-111

Pour rappel, l'éjecteur "tribombes AT-730" est développé par la société Rafaut. Il est en mesure de supporter et éjecter 3 munitions de 250 kg, ou 2 munitions de 500 kg. Ce "pylône" est constitué d'une structure principale utilisant le concept de cadres usinés dans la masse, assemblés par des revêtements comportant des portes d'accès aux équipements tels que le TG-480 qui assure la fonction d'éjection des charges (par pistons télescopiques à énergie pneumatique qui confèrent aux munitions une séparation à 5m/s).

http://www.guerrelec.asso.fr/archives/lettre47.pdf

Un missile nucléaire hypersonique pour le Rafale ?

Dissuasion : l'armée de l'Air réfléchit à un missile nucléaire hypersonique

Deux projets sont à l'étude pour remplacer l'actuel missile de croisière nucléaire ASMP-A, emporté par les Rafale et les Mirage 2000N : "l'un privilégiant la furtivité du missile, l'autre l'hypervélocité de celui-ci avec des perspectives à Mach 7 ou Mach 8", a-t-il souligné. "C'est cette seconde solution qui a ma faveur", a déclaré général Patrick Charaix, commandant les Forces aériennes stratégiques (FAS) ...

Source

Rafale AESA pour le 1/7 Provence

Après plusieurs mois d'évaluations au CEAM de Mont de Marsan (dont une participation au Tiger Meet 2013), les premiers Rafale de la tranche 4 équipés AESA arrivent au 1/7 Provence.

Ci-dessous, le C-145 en finale, déjà immatriculé 113-GX :

145

Interview (Air & Cosmos) avec le Général Rode, commandant le CEAM :

Quel premier bilan tirez-vous de l’expérimentation de l’antenne active ?


Aujourd’hui, ce que je comprends grâce à mon expérience de pilote de défense aérienne et aux discussions que j’ai eues avec mes équipes de marque, c’est que ce nouveau radar va conférer au Rafale des capacités non seulement largement supérieures à ce dont il est capable aujourd’hui, mais aussi à celles du Mirage 2000-5F, qui reste encore le mètre étalon français en matière de combat air-air. Qui plus est, l’arrivée prévue du missile Meteor sur Rafale exigeait d’intégrer un tel capteur.

Comment va s’opérer le transfert de cette capacité vers les forces ?


L’expérimentation n’est pas encore terminée, et de nombreuses parties du domaine d’emploi doivent encore être validées. C’est le cas de la guerre électronique, un domaine qui va évoluer sensiblement avec l’arrivée du RBE2-AESA. L’emploi du radar au quotidien devra aussi faire l’objet de travaux poussés, afin de déterminer de nouvelles tactiques adaptées aux performances du capteur. Enfin, il faudra préparer nos techniciens à l’arrivée du nouveau système, qui doit pouvoir être facilement transféré d’un Rafale à un autre.

Les performances du RBE2 AESA : reportage.

BLU-111 sur Rafale

Nouvelle capacité d'emport à venir pour le Rafale. En effet, par soucis de continuité avec le retrait à venir des Super Etendard, la BLU-111 est en cours d'intégration sur Rafale.

Rappelons que ce corps de bombe est adapté au Super Etendard depuis le standard 3 (1997) avec conduite de tir laser (pod Atlis + AS-30L + Mk-82 + BLU-111). La BLU-111 est une variante de la Mk-82.

Ci-dessous une séquence de tir BLU-111 sur F-18 :

Caractéristiques BLU-111 :

  • Longueur : 1,54 m
  • Diamètre: 27,3 cm 
  • Poids: 235 kg 
  • Explosifs: 86 kg PBXN-109

Ouverture du 3ème point d'emport voilure

L'ouverture du 3ème point d'emport sous voilure semble désormais en route ... comme en témoigne cette photo (notez également l'emport de 2 missiles Meteor aux points latéraux arrières) :

RafaleSource

Nouvelle nacelle de ravitaillement en vol

Baptisé Narang, Nacelle de Ravitaillement Nouvelle Génération, ce programme vise essentiellement à améliorer le débit carburant, facteur déterminant en phase de ravitaillement.

Rappel des performances actuelles :

- Débit possible : 530 litres minutes (contre 375 pour le Super Etendard)

- Vitesse maximum : Mach 0.9

- Le Rafale peut délivrer 1.9 tonnes de carburant à 740 km de son porte avion (contre 500 kg pour un Super Etendard à cette même distance).

Fiche pratique : le ravitaillement en vol.

Source

Le METEOR obtient sa qualification

Crédit: DGALa voie des livraisons est désormais ouverte pour le futur missile air-air longue portée du Rafale. Rappelons toutefois que l'emport de ce missile s'associe au Standard F3-R dont les travaux de développement devraient être notifiés d'ici quelques jours.

La qualification sur Rafale est attendue pour mi-2017.

Source

Brimstone sur Rafale ?

Crédit: MBDA

Il semble que le Standard F-3R à l'étude pour 2018 puisse déboucher sur l'emport des munitions Brimstone (MBDA G.B).

Air & Cosmos nous livre les hypothèses suivantes :

Il faut dire qu'entre le canon de 30 mm et la bombe de 250 kg, l'avion de combat français ne dispose pas d'une munition à effet collatéral réduit ...

"Sur Rafale, il est possible de réaliser une première intégration a minima en 12 mois environ", confirmait Adrian Monks, à la tête de l'unité "Short Range Surface Attack" chez MBDA

une intégration plus poussée du Brimstone sur Rafale permettrait d'envisager "un emport maximal de 12 missiles", selon Adrian Monks

Deux points paraissent cependant entraîner quelques difficultés :

Sagem voit logiquement d'un très mauvais oeil l'arrivée sur le Rafale d'un missile concurrent, alors que l'industriel français tente depuis des années d'obtenir le financement d'un AASM "light" de 125 kg, à effet collatéral réduit

les performances très moyennes de la nacelle de désignation Damocles dans l'identification de petites cibles en environnement urbain

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site