Mali : opération Serval (suite)

Concernant la mission des Rafale :

"Le dispositif comprenait trois Rafale biplaces (avec un seul pilote à bord), et un monoplace. On ne s'explique pas ce choix de cellules. Deux avions au moins appartenaient au 1/7 Provence, et au moins un au 2/30 Normandie-Niémen, qui voit donc le feu sous ses propres couleurs pour la première fois, sur Rafale évidemment. L'armement comprenait des GBU-49 (guidage GPS et laser) associées à des pods Damoclès et des AASM. Trois des Rafale ont largué la totalité de leur armement, soit six engins chacun. Le quatrième Rafale a conservé ses AASM, une munition réputée plus coûteuse.
On ignore si les Mirage 2000 de N'Djamena sont entrés en action. A eux seuls, les trois Rafale qui ont largué emportaient plus de munitions que les Mirage de N'Djamena réunis (18 coups)."

Source

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site