Vente de Rafale aux Emirats arabes unis ... il faudra attendre ... (suite)

Visiblement, David CAMERON, premier ministre britannique, ne partage pas le même point de vue que le ministre de la défense français, Jean Yves le DRIAN. En effet, en visite au Moyen Orient, David CAMERON n'a pas hésité une seconde à mettre en avant "le droit à l'autodéfense", en vantant, en autre, les performances de l'Eurofighter.

A ce niveau de compétitions commerciales, tous les prétextes sont bons pour faire avancer les projets. Sans pour autant "sur-vendre", au risque de faire passer les conditions commerciales comme "non compétitives et irréalisables" telles qu'en 2011, il semblerait néanmoins logique de ne pas s'effacer totalement sous couvert de "laisser libre" la réflexion à un eventuel acheteur, un acheteur clairement qualifié qui plus est.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site